Construire l'Europe Aux origines méditerranéennes du mot Europe.
Lundi, 19 Novembre 2012 22:24

Aux origines méditerranéennes du mot Europe.

Rédigé par  JL
Notez cet article
(0 votes)

Le terme Europe nous vient de la Grèce antique. Ce sont les Grecs qui ont été les premiers à utiliser le terme Europe pour désigner un territoire. La première mention de la notion dans un texte grec se trouve dans la Théogonie d'Hésiode en 590 avant notre ère. L'Europe se définit alors par opposition à l'Asie et à la Libye. Pour les Grecs, elle représente un modèle de civilisation fondé sur la cité opposé en tout point aux Empires des Mèdes ou des Perses perçus comme barbares pour des raisons qui ne sont pas que linguistiques. Les historiens savent aujourd'hui entre autres grâce aux travaux du spécialiste des civilisations orientales Michael Barry que les Grecs avaient probablement emprunté ce terme aux Phéniciens dont les marchands distinguaient les deux rives de la mer Egée par deux mots voués à une importante postérité: Ereb (couchant) et Assou (levant).

Cependant, au Vème siècle avant notre ère, Hérodote, le premier historien grec, semble ne pas être conscient de cette relation étymologique. Il ne peut s'expliquer le nom du continent que grâce à un mythe raconté par Homère. Europe serait une jeune princesse issue de la cité de Tyr en Phénicie que Zeus enleva déguisé en taureau et transporta sur son dos jusqu'en Crète pour s'unir à elle. Ses parents très inquiets envoyèrent leurs fils à sa recherche dans toute la méditerranée. L'un d'entre eux, Cadmos, débarqua en Grèce où il fonda Cadmée pour se plier à la volonté des dieux. C'est en ce lieu que les phéniciens transmirent l'écriture aux Grecs d'après le mythe. Hérodote apporte du crédit à ce récit et se demande quand et comment la princesse a fini par donner son nom au territoire habité par les Grecs. Il inverse donc l'ordre de la cause et de l'effet. C'est la transmission aux Grecs de l'écriture et d'une partie du vocabulaire des Phéniciens qui leur a permis de nommer leur continent et de raconter l'histoire de l'apparition de l'écriture sous une forme légendaire et allégorique et non pas l'inverse. Hérodote ne dispose cependant pas d'autres sources que la mythologie pour écrire l'histoire et il sait d'instinct, comme le démontrera au XXème siècle l'historien Victor Bérard pour l'Odyssée, que la mythologie regorge pour qui sait la lire de renseignements historiques et géographiques exacts sur l'histoire grecque.

Le terme Europe disparaît presque totalement au Moyen-Age au profit de celui de chrétienté. Il ne ressurgit qu'au XVIème siècle chez les humanistes qui se passionnent pour l'Antiquité grecque. Au moment même où les Européens découvrent un nouveau continent, ils décident de redonner au leur un nom d'une lumineuse obscurité qui le rattache étroitement à son berceau méditerranéen, cadre de conflits mais aussi d'échanges fructueux.

Dernière modification Vendredi, 21 Décembre 2012 22:12

JL

Login to post comments